Presse : Nuit des étoiles, les mystères du ciel

Publié le 14 Août 2010

http://www.lavenirdelartois.fr/stories/thumb250x00//mediastore/VDN/A2010/M08/489823-les-myster-4c5fbbf4.jpg.jpgLa troisième Nuit des étoiles de Monchy-au-Bois s'est déroulée au stade communal où passionnés d'astronomie et curieux se sont retrouvés.


Quiz, conférences et observation du ciel, il y avait de quoi occuper la soirée. Avant que la nuit arrive pour scruter le ciel avec les télescopes de l'Association d'Animations Scientifiques de Saint-Laurent-Blangy, partenaire comme chaque année, la conférence de Raymond Przybylski, maire de Monchy a élucidé quelques mystères. Il a notamment expliqué pourquoi le ciel est bleu ou pourquoi les nuages sont blancs.

 

Vingt ans d'observations avec Hubble


Pour les vingt ans du télescope spatial Hubble mis en orbite le 24 avril 1990 à 590km d'altitude, Raymond Przybylski avait invité Jean-Claude Desfachelles, le président de l'AAS de Saint Laurent Blangy pour raconter l'histoire de ce télescope. Les spectateurs ont suivi avec attention cette remarquable aventure scientifique. Fruit d'un long travail entre la NASA et l'Agence spatiale européenne, il est nommé ainsi en l'honneur de l'astronome Edwin Hubble. Déjà au début du XXe siècle, Hermann Oberth mentionnait l'intérêt d'un télescope spatial. En décembre 1993, puis en février 1997, en décembre 1999, en mars 2002, à chaque intervention le télescope est replacé à une orbite plus haute car le freinage atmosphérique lui fait perdre de l'altitude et gagner de la vitesse. Une dernière mission a eu lieu en mai 2009 pour installer de nouveaux instruments scientifiques. Le télescope nouvelle génération James Webb devrait succéder à Hubble mais la question reste en suspens. Hubble restera en service pour dix ans encore avant que sa descente soit progressivement contrôlée pour s'abîmer dans l'océan.
Entre les réponses au quiz à trouver dans les nombreux livres à disposition, les conférences passionnantes et l'observation des étoiles, ce fut une belle nuit d'été.

Marie-Paule DELORY



Source : L'Avenir de l'Artois - Edition Arras du mercredi 12 août 2010

Rédigé par AAS

Publié dans #REVUE DE PRESSE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article