Ils avaient rendez-vous avec la Lune

Publié le 23 Juin 2011

http://www.lavenirdelartois.fr/stories/thumb300x00//mediastore/VDN/A2011/M06/727804-ils-avaien-img_9210.jpg.jpgMercredi 15 juin vers 21 heures, une vingtaine d'astronomes s'est rassemblé dans les locaux de l'association d'animation scientifique de Saint-Laurent-Blangy.

Les télescopes sont pointés vers la Mer de la tranquillité, cet espace lunaire qui a été foulé pour la première fois par l'homme il y a bientôt 42 ans, grâce à son vaisseau spatial Apollo 11. La lune est l'objet astronomique le plus proche de la Terre. Elle brille en réfléchissant la lumière du soleil et montre des phases caractéristiques durant chaque orbite autour de nous ; la durée séparant deux nouvelles lunes est de 29,53 jours. Mais ce soir, c'est une éclipse de notre satellite qui est annoncée. Le soleil, la terre et la lune sont alignés impeccablement et où notre planète occulte l'astre lunaire des rayons de soleil. Mais le dieu météo, qui n'est pas Cupidon, en a décidé autrement. À Saint-Laurent-Blangy, le ciel resta encombré de nuages. Du côté d'Arras on a entrevu cette éclipse où le soleil et la lune ont voulu préserver leur intimité, loin des paparazzi terriens.

Le roi des dieux, le Soleil
Il est né il y a environ 4,6 milliards d'années et il se trouve à la moitié de sa vie. Le Soleil est une étoile de 1 392 000 km de diamètre (109 fois celui de la terre), parmi les 234 milliards que compose de notre galaxie, la Voie lactée. Sa température en surface est d'environ 6  000 degrés et de 15 millions en son noyau. C'est dire que son rayonnement aurait facilement remplacé l'énergie fossile, si l'homme n'avait pas inventé la spéculation économique. Voilà pour les mensurations du dieu des dieux. C'est Nicolas Camille Flammarion, le frère d'Ernest des éditions du même nom, qui proclama la fête du soleil à chaque solstice d'été autour de la tour Eiffel dès 1904. Cet astronome, né en 1842, fut l'un des pères de la vulgarisation des sciences positives. Normalement et selon le calendrier solaire, ces observations festives de l'astre doivent se dérouler le 21 juin ; mais c'est justement la nuit de la Fête de la musique. Alors entre le son et la lumière à Saint-Laurent-Blangy, on a décidé de le fêter le 16 juin. Les enfants des écoles sont donc venus rendre visite à l'astronome de service de l'Association d'animation scientifique immercurienne. La classe de CE1 du Christian Béharelle de l'école Lenglet s'est offerte un après-midi récréatif mais aussi très éducatif sur notre galaxie. Chacun a pu se servir du télescope pour contempler ce soleil aux mille feux et écouter les commentaires avisés de Freddy Poiret.

 

Source : Avenir de l'Artois du Mercredi 22 juin 2011

 

Rédigé par AAS

Publié dans #REVUE DE PRESSE

Repost 0
Commenter cet article